En bonne route, des «hôtels 5 étoiles» sur rails

Face à la place dominante d’autres types de transport, le chemin de fer national du Vietnam a déployé des efforts non négligeables dans le lancement des services et produits de luxe pour mieux attirer ses clients, ciblant notamment les touristes.

De ce fait, des voitures haut de gamme, auparavant réservées seulement aux hautes personnalités, sont maintenant accessibles à tous.

vietnam train luxe

À l’intérieur d’une voiture sur la ligne Hanoï-Lào Cai.

Dans le contexte où le transport routier est surchargé, le développement des transports en commun s’impose comme un impératif. Le chemin de fer est à la traîne par rapport au transport aérien. Pour améliorer cette situation, le secteur ferroviaire vietnamien a mis en place des services haut de gamme avec des voitures aménagées comme des chambres d’hôtels 5 étoiles.

En suivant le groupe d’examen touristique de la Compagnie de transport ferroviaire de Hanoï sur la ligne Hanoï-Lào Cai, nous avons pu découvrir une des voitures les plus luxueuses à l’heure actuelle en service au Vietnam : parois en bois lambrissées, planchers couverts de tapis rouge, fleurs fraîches, cabines équipées de toutes les commodités dont climatiseur, télévision, toilettes individuelles, chauffe-eau… et aussi de grandes fenêtres pour admirer le paysage. D’autres services sont disponibles, à la demande des clients.

Spécialités culinaires au gré des localités

À bord, un salon baigné dans une lumière jaune douce et de la musique légère permet de rencontrer les autres passagers ou les hôtesses/stewards. Boissons, fruits, collations et nombre de produits à grignoter sont disponibles.

vietnam train luxe

Le salon dans la voiture.

Le dîner est varié, avec des plats aussi bien orientaux qu’occidentaux. L’originalité, c’est que des spécialités locales sont proposées en fonction des localités traversées. Si on voyage du Nord au Sud, on pourra goûter le xôi gà (riz gluant avec poulet) de Diêu Tri, province de Binh Dinh (Centre), du veau flambé de Câu Mông, province de Quang Nam (Centre), du bánh bôt loc (gâteaux de farine blutée) de Huê (Centre), du raisin de la province de Ninh Thuân (Sud), de la saumure de poisson de Nha Trang (Sud)…

«Il y a quelques années, ces voitures VIP ne servaient que les groupes de travail de haut rang. Désormais elles sont ouvertes à tous. Le prix d’un voyage est très élevé, par exemple 14 millions de dôngs sur la ligne Hanoï-Lào Cai, 26-29 millions pour Hanoï-Huê-Dà Nang», informe Phùng Thi Ly Hà, directrice adjointe de la Compagnie de transport ferroviaire de Hanoï.

S’il reste un long chemin à parcourir pour faire la concurrence avec d’autres types de transports, le secteur ferroviaire vietnamien a témoigné, avec cette action, des signes encourageants visant à favoriser l’accueil des voyageurs nationaux et aussi internationaux. Voilà notre chemin de fer est sur les bons rails.

Source : CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s