Les Pu Peo à Ha Giang

les-pu-peoDirection la province de Hà Giang pour rencontrer les Pu Peo, une minorité ethnique qui préserve toujours ses traits culturels originaux.

Les Pu Peo ont été les premiers à défricher la région montagneuse de Hà Giang, à l’extrême nord du Vietnam. Forte d’une population de 1.000 âmes environ, les Pu Peo habitent principalement les districts de Dong Van, de Yen Minh et de Bac Me et cultivent essentiellement le riz sur brûlis et en terrasses. Certains vivent aussi grâce à l’élevage ou exercent la menuiserie, deux métiers qui ont le vente en poupe à Hà Giang.

Les Pu Peo ont choisi de vivre dans les vallées du plateau calcaire de Dong Van. Leurs maisons, dont l’architecture traditionnelle en terre battue recouverte de chaume ou de paille a été conservée, sont adossées à la montagne, et donnent au sud ou au sud-est. Elles possèdent généralement un petit carré de jardin. Luu San Van, folkloriste : « Les Pu Peo ont préservé leurs identités culturelles et conservé leur mode de vie modeste, ils organisent des festivités traditionnelles et honorent le culte des génies. »

Les patronymes les plus courants des Pu Peo sont Cung, Trang, Phu mais certains ont aussi hérité en plus d’un nom intercalaire, du nom de famille de leur père, comme par exemple : Kacung-Kacam, Karam-Kacham, Karu-Karua…. Polythéïste, les Pu Peo rendent hommage à plusieurs génies, généralement pour obtenir une bonne récolte mais c’est le génie de la forêt qui est le plus respecté car la fête qui est organisée en son honneur est la plus grande.

Le style vestimentaire adopté par l’ethnie est plus simple et plus modeste que celui des autres communautés du nord. Les femmes sont vêtues de robes noires décorées avec des carrés de tissus multicolores. Elles portent un foulard retenu par un peigne en bois.

Cung Thi Xuan, une femme Pu Peo : « Le vert et le rouge constituent les deux couleurs essentielles de notre ethnie. Les hommes portent des vêtements décorés de rouge, symbole de leur rôle principal dans la famille. Les femmes préfèrent le vert, l’emblème de la douceur. Il faut environ deux mois pour confectionner un costume à la main. »

A l’identique des autres ethnies, les femmes Pu Peo aiment porter des bijoux et et affectionnent l’argent. Elles se distinguent par le peigne en bois qu’elles plantent dans leurs chignons.

Les Pu Peo vivent en harmonie avec la nature et en honorant le génie de la forêt, ils contribuent à leur manière, à préserver l’environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s