Des raisons pour venir vivre à Saigon – Ho Chi Minh ville

Ce n’est pas sans raison que quelqu’un a dit « Hanoi est une destination enchanteur pour voyager tandis que Saigon est une parfaite station pour vivre et travailler ». Nous essayons donc cette fois de passer à la loupe d’un point de vue positif les raisons incitant les étrangers à s’installer dans la plus grande métropole du Vietnam.

Des arbres séculaires sillonnant les rues animées, gastronomie abondante et diverse, habitants sympathiques sont des raisons principales pour arrêter le pas de nombreux touristes étrangers à Saigon ou des expatriés y travaillant.

Ils partagent des remarques conclues de leur objectif sur les traits attachants de Saigon. D’après Vicky Philpott, une blogueur Angleterre qui a mis son pied à Saigon début 2016 « Cette agglomération dans très court terme, émergera comme une perle inestimable de l’Asie, vous devriez toutefois vous apprêter effectivement à une certaine folie”.

Pour compléter les vues de Vicky, ci-dessous sont des impressions révélées par différents étrangers à travers leur propre séjour dans la capitale des affaires du Vietnam.

Espace vert

Des arbres séculaires au long de la rue Nguyen Binh Khiem, District 1 de Ho Chi Minh ville

Des arbres séculaires au long de la rue Nguyen Binh Khiem, District 1 de Ho Chi Minh ville

Certes Saigon n’abrite pas pas assez de parc mais reste ravissante pour une beauté particulière et une fraicheur limpide des anciens arbres au long des rues dans le centre.

Transport

Les deux roues et plutôt les motos, véhicule omniprésente, qui circulent d’un rythme incroyable pourraient vous choquer à première vue.

Les deux roues et plutôt les motos, véhicule omniprésente, qui circulent d’un rythme incroyable pourraient vous choquer à première vue.

Pour la première fois à Saigon comme dans d’autres grandes villes du Vietnam, les étrangers face à la  circulation effrénée, ne savent pas comment traverser la route.  Les deux roues et plutôt les motos, véhicule omniprésente, qui circulent d’un rythme incroyable pourraient vous choquer à première vue. À toute allure,  elles s’entremêlent,  évitant l’une et l’autre dans un tic tac. Tant pis pour l’embouteillage et le tumulte des bouchons, les conducteurs n’ont rien à s’en inquiéter. «Ils semblent d’or et déjà s’y habituer. Au premier abord, j’hésitais beaucoup au trafic, et à maintes reprises, j’y passe en priant pour échapper à un heurt. Avec le temps, j’arrive à me convaincre que ce sont ces véhicules qui m’évitent” a-t-elle avoué.

Gastronomie de rue

A chaque plat, je peux sentir tant d’amour qui y a été consacré lors de sa préparation », toujours selon Vicky.

A chaque plat, je peux sentir tant d’amour qui y a été consacré lors de sa préparation », toujours selon Vicky.

Saigon séduit les touristes par sa simplicité qui ne manque pas pour autant de variété notamment par ses plats de rue. En y parcourant, on peut découvrir facilement tout type des spécialités du pays, depuis le pho (soupe nouilles de riz avec des morceaux de bœuf ou poulet et d’herbes), banh mi (sandwich vietnamien), bun mam (nouille avec de la sauce particulière et un mélange de viande, poisson, aubergine et citronnelle), bun bo Hue (soupe épicée de pâtes de riz au bœuf et au porc) bun rieu (nouille à base de crabe écrasée et d’herbes ), mi Quang (nouille typique de Quang Nam).

am-thuc-3-mien

« J’aime le Pho qui se sert par les Vietnamiens comme petit déjeuner, alors que je peux le déguster n’importe quel moment de la journée.  La cuisine vietnamienne est d’après moi l’une des meilleures au monde, réputée pour ingrédients, qualité, et faveur originale » au dire de Vicky.

C’est remarquable aussi de croiser des vendeurs ambulants dans nombreux quartiers. Juste prendre un arrêt, on se fait rassasier à un prix modique. Ou encore, les voyageurs rencontrent souvent des kiosques médiocres sur le trottoir qui, rien qu’avec quelques tabourets et une tablette attirent quand même pas mal de clients. Et surtout, les vendeurs toujours souriants et accueillants leur laissent de moments inoubliables.

Culture de café

Nulle part ailleurs qu’on est servi avec un café en parallèle avec un verre de thé glacé comme ici, une culture unique à elle.

Nulle part ailleurs qu’on est servi avec un café en parallèle avec un verre de thé glacé comme ici, une culture unique à elle.

L’attirance de cette ville pour les expatriés travaillant à Saigon tient aussi à un breuvage absolument à ne pas louper : café au lait glacé auquel ils sont pour la plupart accros rapidement.

Coût de vie

«Par rapport aux pays européens, les frais d’alimentation, d’hébergement ou de divertissement ici sont parfaitement beaucoup plus bas, et la qualité n’est pas pour autant incomparable.  Normalement, il ne m’en coutait guère plus de 15 USD par repas pour deux, y compris la boisson. S’agissant d’un plat en rue, encore moins avec 5 USD. Une autre chose sympa pour moi est le service de massage. Une heure de relaxation après une journée de marche essoufflée vous coutera seulement 4 USD.  Au niveau d’hébergement, il me suffit de 20 USD une nuitée pour une chambre correcte située dans le quartier 1 qui me permet d’atteindre aisément les bars ou clubs du centre. Voilà on savoure une vie douce et de qualité à Saigon» a-t-elle ajouté.

Sécurité

Avant mon arrivée, on m’a prévu des vols à l’arraché. Personnellement, le Vietnam s’avère un pays sur, hospitalier et agréable. Des vols peuvent survenir n’importe où. Évidemment quand vous prenez soin de vos affaires, cette terre ne pose rien d’anxiété».

Synthèse & traduction – source : Vnexpress

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s