Hanoi remet en ordre les activités de la rue des calligraphes

la-rue-des-calligraphes-au-lac-de-la-litterature

La rue des calligraphes au Lac de la Littérature, à Hanoi.

Hanoi est déterminé à éliminer les tentes de calligraphes sur les trottoirs situés autour du Temple de la Littérature (Van Miêu – Quôc Tu Giam). L’an dernier, la rue des calligraphes a donc été transférée au Lac de la Littérature (Hô Van).

«Aux premiers jours du Nouvel An lunaire, les calligraphes officiant sur les trottoirs entraînent souvent des embouteillages. Remettre en ordre ces activités est devenu une tâche impérative», explique Truong Minh Tiên, directeur adjoint du Service de la culture et des sports de Hanoi. «Cet aménagement permet également d’éviter les tromperies de faux calligraphes».

«Cette année, quelque 130 calligraphes répartis dans 100 tentes participent à la fête de la calligraphie qui a lieu du 2 février (24e jour du 12e mois lunaire 2015) au 15 février (8e jour du 1er mois lunaire 2016) au Temple de la Littérature», déclare Lê Xuân Kiêu, directeur du Centre des activités culturelles et scientifiques du Van Miêu.

Les gens qui viennent demander une calligraphie peuvent compter sur la qualité des professionnels présents, car ils ont tous passé un examen de recrutement. Cette année, nombre d’entre eux sont issus de clubs de calligraphie, dont celui de l’UNESCO. Parmi ceux-ci, figurent également de jeunes calligraphes talentueux.

Le renommé Lê Quôc Viêt est l’invité d’honneur de cet événement. Parmi les autres talents, on peut citer Trân Quang Duc et Nguyên Su, par exemple.

Une exposition des œuvres de ces calligraphes est prévue au Van Miêu, et les visiteurs pourront y trouver ceux qu’ils préfèrent afin de leur demander une calligraphie.

Des jeunes calligraphes à Hô Chi Minh-Ville

Avec dix années d’existence, la rue des calligraphes du Palais de la culture et du travail, dans la rue Nguyên Thi Minh Khai, à Hô Chi Minh-Ville, attire de nombreux visiteurs à l’occasion du Têt traditionnel.

«Cette année, la rue des calligraphes a lieu du 31 janvier (22e jour du 12e mois lunaire) au 7 février (29e jour du 12e mois lunaire), avec 35 calligraphes du Club de calligraphie en écriture vietnamienne», indique Trân Hoàng Vu, un responsable du Service de la culture et des sports de Hô Chi Minh-Ville.

Une autre rue des calligraphes, près de la Maison de la culture et des jeunes, dans la rue Pham Ngoc Thach, est embellie par les fleurs d’abricotiers. «La plupart des calligraphes sont jeunes, dont un, très talentueux, de 16 ans. Ces jeunes font toujours des calligraphies en écriture vietnamienne. Seul le calligraphe Mai Tro, 88 ans, originaire de Quang Nam (Centre), réalise des œuvres en caractères chinois», précise Nguyên Hông Phuc, directeur adjoint de la Maison de la culture et des jeunes.

«Les rues des calligraphes au cœur de la ville ont une réelle ambiance artistique tout en ayant une certaine nostalgie, ce qui rend le Têt traditionnel plus significatif», estime Lê Tôn Thanh, directeur adjoint du Service de la culture et des sports de Hô Chi Minh-Ville.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s