Le Banh Gio du village de Gia

Banh gio Le banh gio, gâteau fait avec du riz macérée dans l’eau de cendre, est une spécialité du village de Gia (Sau Gia, Dac So, Hoài Duc, province de Hà Tay).

À l’occasion du Têt (la fête du Nouvel An lunaire), les villageois préparent les banh chung (gâteau carré de riz gluant farci du porc et de dolique vert) comme toutes les familles vietnamiennes et du banh gio pour les exposer comme offrandes sur l’autel des ancêtres et sur l’autel du génie tutélaire du village, du Bouddha à la maison commune afin de remercier les divinités d’avoir créé une armée favorable à l’agriculture et de solliciter une nouvelle année de bonheur, de prospérité et de stabilité.

Le banh gio d’une poignée de main est couvert de feuilles de phrynium. Il est jaune, souple et collant. On met le gâteau dans une assiette, puis le coupe en morceaux, l’applique une couche de melasse de canne jaune avant d’en déguster. Le gâteau est croustillant, rafraichissant, doux et aromatisé.

Pour fabriquer ces gâteaux, on doit préparer des matières premières de la campagne comme le riz gluant, le zeste de pamplemousse, les tiges de sésame (on peut les remplacer par les rhizomes de bananier ou les tiges des plantes oléagineuses), de la chaux mouillée, de la mélasse de canne et les feuilles de phrynium.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s