La pagode Hôi Son, un patrimoine culturel national à Hô Chi Minh-Ville

pagode-hoi-sonLa pagode Hôi Son, également appelée pagode Khanh Long, a été créée et baptisée par le moine bouddhiste Dao Thanh Khanh Long à la fin du 18e siècle. Elle est située sur la colline Quyt, aujourd’hui quartier de Long Binh, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. En 1993, la pagode Hôi Son a été classée patrimoine national par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Depuis sa fondation, la pagode Hôi Son a été dirigée par 13 bonzes. Elle a été restaurée 4 fois : en 1933, le chef de district, Nguyên Minh Giac, a continué à restaurer; en 1938, les bronzeuses Nhu Thanh et Nhu Tiên ont organisé une restauration et construit plusieurs ouvrages supplémentaires. Cette pagode est devenue au fil du temps une synthèse des cultures Viêts, Hoa et Khmers sur les plans architectural et religieux.

La pagode comprend de nombreux bâtiments : la maison principale, le palais, la maison de réception. La salle principale est de forme carrée. Sur l’autel avant, on remarque une série de Tây Phuong Tam Thanh. À l’arrière de la salle principale se trouvent les statues du bonze supérieur Dao Thành Khanh Long et de trois autres bonzes qui ont atteint le nirvana dans la pagode Hôi Son et contribué à la fondation de plusieurs pagodes dans d’autres localités, puis un autel dédié aux religieuses Nhu Thanh et Nhu Tiên.

Bien qu’elle soit un mélange architectural, la pagode Hôi Son garde toujours la tranquilité des pagodes traditionnelles vietnamiennes.

Selon le bonze supérieur de la pagode Hôi Son, Thich Thiên Hao, en raison des viscissitudes de l’histoire, plusieurs anciennes statues ont été détruites, ainsi de celles des dieux du Soleil et de la Lune. Toutefois, de nombreux objets de valeurs historique et religieuse ont été conservés, notamment d’un grand panneau portant les caractères du nom de l’empereur Khai Dinh (1916-1925), posé en suite de sa visite de cette pagode, et qui aujourd’hui est exposé dans la salle principale.

La pagode Hôi Son organise souvent des cérémonies de prières et de remise en liberté d’oiseaux capturés, outre de nombreuses activités sociales et caritatives. Les 1er et 15e jours de chaque mois lunaire, les bouddhistes et de nombreux touristes viennent dans cette pagode pour simplement la visiter ou pour y prier. En raison de son cadre magnifique et romantique, elle attire aussi de nombreux jeunes couples qui viennent là pour solliciter bonheur et amour éternel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s