Kalu, un musée à ciel ouvert

village-de-kaluLa brique ou le béton, c’est plus résistant que le bois… Difficile de prétendre le contraire, évidemment… Mais difficile aussi de prétendre que l’habitat traditionnel puisse survivre dans de telles conditions! C’est d’ailleurs le problème qui se pose aux Van Kieu, dont les maisons sur pilotis se font de plus en plus rares, à tel point que les autorités de la province de Quang Tri se sont lancées dans un projet de restauration qui avait des allures d’opération de sauvetage. C’est ainsi que 16 maisons traditionnelles ont été érigées dans le village de Kalu, un village adossé à la cordillière Truong Son.

Les habitants du village de Kalu sont encore ivres de bonheur… Ho Thanh Man, pour ne citer que lui, ne se lasse pas d’admirer son logis flambant neuf, tout de bois construit, à l’exception de la toiture, qui est en chaume. A l’époque du béton triomphant, voilà qui fait plaisir à voir !

« On n’avait pas les moyens de se construire des maisons sur pilotis à l’ancienne. C’est grâce aux autorités qu’on a pu le faire ! C’est une architecture ancestrale, ça ! » 

Tout a un prix et il n’était bien évidemment pas question de reconstruire des maisons traditionnelles pour le seul plaisir de le faire : avantageusement situé à proximité du couloir économique Est-Ouest, le village de Kalu est devenu une destination éco-touristique. Et c’est bien ainsi que l’entendait ses promotteurs qui se sont appliqués à en faire un musée à ciel ouvert de l’habitat traditionnel des Van Kieu. Les 16 maisons ainsi érigées respectent strictement les normes traditionnelles. Aérées en été, hermétiques en hiver, toujours confortables, elles sont divisées en trois travées, celle du milieu faisant office de salle de séjour, et les deux autres de chambre à coucher.

La toiture, très inclinée, repose sur une ossature en bambou ou en bois. Elle est donc recouverte de chaume. Un petit détail, à ce sujet, qui démontre bien à quel point il était urgent de réhabiliter l’habitat traditionnel: seuls les patriarches ont été en mesure d’indiquer aux ouvriers la manière de disposer le chaume !… Ouf, il était moins une (mois une génération, cela s’entend !…). Ho Van Hum, un habitant du hameau:

« Grâce à ce projet de restauration, on a de quoi montrer aux touristes à quoi ressemble l’architecture traditionnelle des Van Kieu !… »

A Kalu, les Van Kieu ont donc de quoi donner à voir, mais pas seulement… Pham Van Thang, du service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Quang Tri, chef du projet de restauration:

« Nous voulons aussi restaurer le patrimoine immatériel, c’est-à-dire tout ce qui a lien aux coutumes, aux fêtes traditionnelles, et même à l’art culinaire. Tout ça, ça permet de créer des circuits touristiques. Aujourd’hui, les Van Kieu peuvent vivre du tourisme. Pour peu qu’on leur en donne les moyens, ils sont tout à fait à même de préserver leur identité culturelle. »

Un complexe touristique est en train de voir le jour, histoire d’attirer tous les curieux, tous ceux qui rêvent d’immersion dans des cultures traditionnelles et authentiques.

Source: VOV5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s