Une collection originale de costumes royaux de la dernière dynastie impériale vietnamienne

costume-de-mandarin

Un costume de mandarin de la dynastie des Nguyên

Douze costumes royaux de mandarins de la dynastie des Nguyên (1802-1945) du collectionneur d’antiquités Nguyên Huu Hoàng ont été exposés du 28 avril au 2 mai à Huê (province centrale de Thua Thiên – Huê).

Il s’agit de très rares vêtements de la dernière dynastie impériale vietnamienne qui sont encore conservés jusqu’à ce jour, « des objets d’une très grande valeur sur le plan historique comme culturel » d’après le chercheur Trân Ðình Son, auteur d’un ouvrage de référence connu sur les tenues de cour des Nguyên.

Cette exposition a présenté au public douze costumes royaux de mandarins de premier, deuxième et troisième degrés de la hiérarchie mandarine. Tous avaient été recueillis dans des communes frontalières du district de Huong Hóa de la province de Quang Tri (Centre), et même de l’autre côté de la frontière avec le Laos.

Ils font partie de la collection privée de Nguyên Huu Hoàng, 42 ans, qui est l’heureux propriétaire d’une centaine de pièces de cette dynastie qu’il conserve chez lui, à Phú Thuong, une commune du district de Phú Vang de la province de Thua Thiên-Huê. Il est le premier à reconnaître sa chance d’avoir pu collecter ces tenues originales et précieuses.

Une source d’inspiration pour les stylistes

Selon Nguyên Huu Hoàng, les broderies de ces costumes royaux de la dynastie des Nguyên ont été faites au village de la soie de Van Phúc, à Hanoi, lequel est connu pour ses nombreux modèles en tant que plus ancien village de travail de la soie du Vietnam. Toutefois, les techniques de ce style de broderie, surtout des fleurs, sont perdues aujourd’hui. Nguyên Huu Hoàng a espéré que cette exposition permettrait au public de mieux connaître les tenues de la Cour, tout en admirant les merveilleuses techniques de broderie de ces anciens artisans.

Il a également considéré, et à juste titre, que ces tenues ainsi exposées pourraient servir d’inspiration pour les créateurs, notamment les stylistes, et parmi eux, plus encore ceux qui travaillent à la conception du costume national vietnamien, ce qui nécessite aussi solennité et identité culturelle.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s