Lung Vân – la quintessence de la culture Muong

lung-vanSis à 40 km du centre-ville de Hoa Binh, Lung Vân (Muong Bi) est célèbre pour ses paysages spectaculaires et surtout ses habitants Muong dont les us et coutumes sont encore bien préservés.

Situé à une altitude de 1200 m, Lung Vân, district de Tân Lac, est surnommé «la vallée des nuages». Lung Vân est considéré comme «le toit de Muong Bi», l’un des quatre berceaux culturels des Muong de la province de Hoà Binh, avec Muong Vang, Muong Thàng et Muong Dông.

Selon l’épopée «De dât, de nuoc» (Naissance de la Terre et de l’Eau) des Muong de Hoà Binh, Lung Vân était autrefois un village paisible qui fut complètement détruit par une inondation. Seul un couple survécu grâce à un arbre géant, appelé Bi. N’ayant pas d’endroit pour vivre, le couple construisit une hutte sous l’arbre, cultiva de nouvelles terres, apprivoisa des animaux sauvages, construisit des norias pour obtenir de l’eau et ensuite établit un hameau auquel il donna le nom de l’arbre qui lui avait sauvé la vie, Bi.

Dans ses notes sur la culture Muong, Phan Câm Thuong a souligné les difficultés pour se rendre dans cette région et la vie autarcique de la population locale. Les habitants vont au marché pour se divertir et échangent parfois des produits comme brocarts, produits tissés, fruits et légumes. Ils ont peu d’argent voire pas du tout.

Lung Vân est une zone reculée, à l’écart des routes principales. C’est peut être pour cette raison qu’il a conservé de nombreux éléments culturels et architecturaux traditionnels, comme les toits en forme de tortue et les tenues des femmes, noires et décorées de motifs colorés. Aujourd’hui, leurs robes sont plus courtes pour des raisons de commodité, mais tous les motifs délicats sont restés inchangés.

La culture du riz n’a aussi guère évoluée. Hà Van Binh, un ancien de Lung Vân: «Notre méthode de culture du riz est très différente de celle des zones basses. Nous commençons la culture quand les champs en terrasse sont immergés. Nous semons le riz à la méthode artisanale, ce qui se traduit par une faible productivité, mais par contre notre riz est de haute qualité et a un goût délicieux. Dans le passé, il servait d’offrandes aux notables ».

Cette terre est liée à de nombreux contes de fées et est appelée «la terre de la longévité» car il y a beaucoup de centenaires, qui parfois sont encore actifs. On pense que la longévité exceptionnelle de la population locale serait due à l’eau des cours d’eau, à leur style de vie et au climat sain.

Les Muong de Lung Vân organisent encore de nombreuses fêtes traditionnelles. Chacune est une représentation de l’ancienne société Muong, tel que Na Mu (protection d’un nouveau-né), Nhom Lua (mise à feu), Xuông dông (démarrage d’une nouvelle récolte) ou Rua la lua (lavage de la feuille de riz), pour n’en citer que quelques-unes. Les fêtes Khai ha (cérémonie à la fin du Têt) et Com moi (commencement d’une récolte) sont les plus importantes.

Avec ses paysages spectaculaires et son peuple accueillant, Lung Vân est un lieu idéal pour tous ceux qui veulent échapper à la vie urbaine bruyante et découvrir la quintessence de la culture Muong.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s