La beauté des rizières en terrasse de Mu Cang Chai

champs-mu-cang-chai5Les rizières en terrasse de Mu Cang Chai qui se succèdent d’une manière grandiose et merveilleuse du pied au sommet des montagnes sont situées dans les trois communes de La Pan Tan, Che Cu Nha et De Xu Phinh du district Mu Cang Chai, province Yen Bai (Nord).

Mu Cang Chai est un district montagneux à l’ouest de la province de Yen Bai, à environ 300 km au nord-ouest de Ha Noi. Mu Cang Chai partage la frontière avec le district Van Ban (Lao Cai) au nord, avec le district Muong La (Son La) au sud, avec le district de Than Uyen (Lai Chau) à l’ouest, et avec le district Van Chan (Yen Bai) à l’est.

Au départ de Ha Noi, pour se rendre à Mu Cang Chai, il faut longer la Nationale 32, puis passer le col de Khau Pha – l’un des plus longs cols du Nord-Ouest. Les visiteurs peuvent choisir le bus ou des véhicules personnels (voiture ou moto). La route qui mène à Mu Cang Chai est également appelée «la route des photographes» en raison des paysages exceptionnels qui la borde. Cette région fascine tant par sa nature sauvage que par son ambiance mystérieuse et authentique, une combinaison parfaite pour les amateurs de photographie.

Mu Cang Chai est considéré comme la capitale des rizières en terrasse du Viet Nam. Entre mai et octobre, ses paysages sont les plus magnifiques et surtout au moi du septembre et de l’octobre – la moisson du riz. Ce sont des moments les plus idéals pour visiter Mu Cang Chai.

En arrivant à ce district montagneux, les visiteurs seront surpris par la beauté sauvage et grandiose de la chaîne de Hoang Lien Son, avec des villages paisibles nichés au fond de la vallée verte ou sur le col de Khau Pha, à côté des célèbres rizières en terrasse du Nord-Ouest. Soignées par l’homme à travers des décennies, les rizières en terrasse reflètent une méthode de culture originale des ethnies mais aussi leurs valeurs historiques et culturelles.

Les rizières en terrasse se sont appelées aussi «rizières en gradins». Gradins parce que chaque rizière se décline en plusieurs niveaux, chaque niveau étant un petit champ. Plus il y a de niveaux, plus le propriétaire force l’admiration pour sa performance agricole. Il choisit des flancs de colline ou de montagne nantis de terres fertiles pour en faire de petits champs plus ou moins plats, qui se succèdent sur des niveaux différents. C’est le défrichage qui est l’étape la plus fatigante. Il faut choisir des flancs ni trop inclinés ni trop caillouteux. Tant mieux s’il y a des herbes épaisses ou de grands arbres.

Après le défrichage, vient l’irrigation. Ce sont les hommes qui s’occupent de creuser des canaux d’irrigation et qui veillent à ce que le champ soit irrigué en permanence. L’eau est conduite depuis le niveau supérieur jusqu’aux niveaux inférieurs, chaque petit champ étant une partie de ce système d’irrigation original. Lors que les champs installés sur le flanc d’une même colline ou d’une même montagne appartiennent à plusieurs familles, celles-ci se partagent les tâches de protection, de gestion et de répartition de l’eau.

Vues sous n’importe quel angle, les rizières en terrasse sont un véritable spectacle. Pour les visiteurs et les photographes, le mois d’octobre est le moment idéal pour contempler ces merveilles. Le mois d’octobre, c’est la saison de la récolte principale. Entre les champs dorés prêts à être récoltés, s’entremêlent des champs où une partie du riz reste encore verte.

A Mu Cang Chai, plus on grimpe les montagnes, plus on s’étonne au grandiose des paysages, le merveilleux des montagnes et à la salubrité de l’air. Au printemps, cette région est décorée par le rose des fleurs de pêcher, le vert de la forêt. En automne, le jaune des rizières éclaire toute la région. Mais c’est avant tout la beauté dans l’esprit et l’hospitalité des H’mong qui peuvent chasser le froid typique de la montagne.

Au cours des dernières années, les rizières en terrasse à Mu Cang Chai sont devenues une destination touristique qui attire de nombreux touristes vietnamiens et étrangers. Le 18 octobre 2007, les rizières en terrasses à Mu Cang Chai ont été reconnues patrimoine national par le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s