Week-end au bord du lac Chiêng Khoi

le-lac-chieng-khoi

Le lac Chiêng Khoi.

Le lac Chiêng Khoi se situe dans la province montagneuse de Son La (Nord). Un lieu romantique au possible, qui propose un cocktail détonant de culture et de nature.

Situé dans le village de Put, district de Yên Châu, province de Son La (Nord), à plus de 200 km de Hanoi, le lac Chiêng Khoi s’étend sur 40 ha. Ce lieu isolé est entouré de nombreux mythes. En langue Thai, Chiêng Khoi signifie «terrain plat sur la montagne». Selon la légende, il y a très longtemps, la terre était ici très aride. La vie des habitants locaux était des plus difficiles à cause du manque d’eau. Un jeune homme nommé Khoi creusa de nombreux cours d’eau pour diriger l’eau de la montagne vers cette terre ingrate. Un grand lac se forma, pour le plus grand bonheur des gens de la région. Le lac fut nommé d’après le jeune homme, Chiêng Khoi.

En fait, le lac Chiêng Khoi a été créé par la population locale en 1970 pour recueillir l’eau de ruisseaux. Le barrage de 110 m de long a été achevé en 1980. Ce lac est devenu un immense réservoir où l’eau est cristalline toute l’année.

Un site poétique mais aussi grandiose, avec ses montagnes qui se reflètent dans le lac. Que faire à Chiêng Khoi ? Le mieux est de louer une barque et de partir au fil de l’eau. Ceux qui aiment la randonnée pourront parcourir les nombreux sentiers.

Des plats… exotiques et délicieux

Outre le lac, Chiêng Khoi tire sa réputation de ses spécialités à partir de viande de chauve-souris. Vous pourrez même assister à la capture de ces petits mammifères. Il s’agit d’un plat traditionnel des Thai de Chiêng Khoi qui pensent que la viande de chauve-souris apporte intelligence aux enfants, santé aux personnes âgées, virilité et fécondité aux jeunes.

La-viande-de-chauve-souris

La viande de chauve-souris, une spécialité traditionnelle des Thai de Chiêng Khoi.

Il serait injuste de ne pas mentionner une autre spécialité du district de Yên Châu : les jardins de manguiers. Avec leur peau verte ponctuée de quelques taches noires, même quand elles sont mûres, les mangues de Yên Châu sont guère attrayantes à première vue. Elles sont plus petites que les mangues de Nha Trang (province de Khanh Hoà, Centre) et celles de Hoà Lôc (province de Tiên Giang, Sud). Mais comme souvent, il ne faut pas se fier aux apparences, ces fruits de Chiêng Khoi faisant un merveilleux dessert avec une douceur incomparable.

Dans les manguiers, les Thai recueillent aussi des œufs de fourmis pour concocter le xôi trung kiên (riz gluant avec des œufs de fourmi), un plat nutritif et savoureux. Son goût de beurre se marie parfaitement avec l’oignon frit et le riz gluant bien cuits, pour des saveurs équilibrées. Il serait dommage de ne pas se laisser tenter, de même que pour les spécialités mentionnées plus haut.

La visite au lac Chiêng Khoi, avec ses dégustations de spécialités locales, vous apportera à coup sûr des expériences insolites sur la nature ainsi que sur la vie des ethnies minoritaires du Nord-Ouest.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s