L’église de Hanh Thông Tây

l'eglise-hanh-thong-tay

L’église Hanh Thông Tây à Hô Chi Minh-Ville a été construite selon le style byzantin.

Située au milieu d’une zone verdoyante, l’ancienne église de Hanh Thông Tây semble à l’écart de la vie trépidante du plus grand centre urbain du Vietnam.

l'eglise-hanh-thong-tay1

Une mosaïque dépeignant Jésus qui donne ses dernières volontés à Marie et St Jean.

L’église de Hanh Thông Tây est située au n ° 53/7 rue Quang Trung, quartier 11, district de Go Vâp, Hô Chi Minh-Ville. Contrairement à la plupart des églises du Vietnam conçues selon les styles gothique ou roman, cette église est d’architecture byzantine. Elle est peinte en blanc et gris ce qui lui donne une beauté austère et élégante. L’un des traits distinctifs de l’architecture byzantine est clairement visible à travers une tour ronde avec son dôme ressemblant à la moitié supérieure d’une sphère. Au-dessus du dôme se trouve une tour pyramidale pour laisser entrer la lumière. Les murs extérieurs sont décorés simplement avec des bords et reliefs et des modèles en plâtre. Le clocher abrite trois cloches de trois sons différents fondues en 1925 par Paccard, un célèbre fabricant de cloches d’Annecy. La partie inférieure du clocher a été construite avec de gros rochers.

 

l'eglise-hanh-thong-tay2

L’un des trois autels.

l'eglise-hanh-thong-tay3

L’église est caractérisée surtout par des dômes massifs de base carrée de mosaïques de verre.

Comme les églises byzantines, l’église Hanh Thông Tây est ornée de mosaïques à l’intérieur. De l’extérieur, elle donne une certaine image d’austérité. L’église est caractérisée surtout par des dômes massifs à base carrée et des arcs et des flèches rondes, et beaucoup de mosaïques de verre. Les trois autels du chœur ont été sculptés dans du marbre jaune d’Italie, les murs et les plafonds sont ornés de nombreuses mosaïques, dont une sur Jésus qui donne ses dernières volontés à Marie et St Jean.

l'eglise-hanh-thong-tay4

Statues dépeignant des scènes bibliques.

L’église fut construite de 1921 à 1924 par deux entrepreneurs : Baader et Lamorte (France). L’investisseur est Lê Phat An, oncle maternel de la reine Nam Phuong et fils de Le Phat Dat, l’un des plus célèbres propriétaires dans le Sud à cette époque. Lui et son épouse ont été enterrés à droite dans le chœur. Ils ont également placé deux statues en marbre devant leur tombe. Ces statues en tenue traditionnelle ont été conçues par deux célèbres architectes français: A.Contenay et P.Ducuing.

l'eglise-hanh-thong-tay5

La cour de l’église après la classe d’une école primaire.

Aujourd’hui, l’église accueille chaque jour près de 6.000 fidèles de la paroisse de Hanh Thông Tây. Au fil des ans, elle est devenue un trésor patrimoniale du Sud.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s