Fête du Têt traditionnel des ethnies minoritaires du Vietnam

la-fete-du-tet

Le Têt des H’Mông

Le Têt de danses des Dao

L’ethnie Dao compte 700.000 représentants au Vietnam, essentiellement dans les localités montagneuses du Nord comme Hà Giang, Cao Bang, Yên Bai, Lào Cai. Le Têt de danses est une des activités d’accueil du Tet des Dao. Ces danses sont très distinctives. Les Dao font des danses avec l’épée ou le coutelas en bois. Les danses et les chants dans cette fête s’orientent vers les vœux de bonheur et de prospérité.

Le Têt des H’Mông

Le Têt traditionnel des H’Mông, aussi nommé Naox-Cha, est l’une des périodes les plus importantes et les plus sacrées de l’année, avec notamment plusieurs cérémonies religieuses.

Selon les H’Mông, le Soleil est le génie suprême qui amène la lumière ainsi que la vie à l’humanité et le Têt est la fête qui appelle ce génie à revenir. Pendant les trois jours de fête, il y a des activités plus animées. Les enfants participent à des jeux traditionnels tels que le tu lu, le Dragon couvant ses œufs ou le lancer de Pao (boules de tissu colorées). Les célibataires se mettent en quête de l’âme sœur, les jeunes se souhaitent chance et santé pour la nouvelle année. De plus, ils organisent également la fête de Sai San ou Gau Tao en vue de prier pour une progéniture nombreuse, le bonheur et de bonnes récoltes.

Le Têt des Thai

Les Thai de Lai Chau et Son La ont de nombreuses fêtes de Têt. D’abord, c’est le Têt Soong Sip (aussi nommé Têt Com Moi), puis le Têt Kim Lao Mao (le Têt de boire de l’alcool), et Têt Tao Quân ou la fête cultuelle du Génie du foyer, et enfin, le Têt Nen Buon Tien (le Têt Nguyen Dan – fête du Nouvel An lunaire). Ce dernier est considéré comme la fête la plus importante de l’année.

Dans la fête de Têt Nen Buon Tien, les Thai vont puiser le l’eau de ruisseau pour bénéficier du bonheur, d’une bonne santé et de la chance. Cela se passe avant le réveillon du Nouvel An. Il la boivent et se lavent le visage. Pendant les fêtes du Têt des Thai, il y a toujours des danses xoè qui sont très connues et propres à cette ethnie.

Le Têt des Muong

L’ethnie Muong compte près d’un million de personnes au Vietnam, essentiellement dans les provinces de Hoa Binh, Son La, Thanh Hoa et Vinh Phuc. L’accueil du Tet traditionnel et les mœurs consacrées à cette fête a des traits semblables à ceux des Kinh. Cependant, le hát sắc bùa est un trait culturel de cette ethnie. Les jeunes se divisent en groupe, et vont dans les maisons où ils chantent en s’accompagnant du gong. Ces chants reflètent la beauté du printemps, et son censés apporter bonheur et prospérité aux hôtes.

Le Têt des Ê Đê

Auparavant, les fêtes du Tet des Ê Đê se tennaient après les récoltes du derrnier mois lunaire. Cependant, ces dernières années, les Ê Đê les organisent au même moment que Têt traditionnel des Vietnamiens. Ils invitent les thây cung – sorte de chamans – à effectuer les rites en vue d’exprimer la reconnaissance envers les génies et prier le bonheur et la prospérité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s