La verdure sur le canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè

cannal-nhieu-loc-thi-ngheIl y a plusieurs années, le canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè était le plus sale canal à Hô Chi Minh-Ville, mais actuellement il a changé pour le mieux. Il a fait peau neuve avec une nouvelle apparence verte et est devenu le plus beau canal de la ville.

Avant 1975, les deux côtés du canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè étaient bordées de taudis qui abritaient les familles de travailleurs pauvres. Ces gens de nombreux endroits sont allés à Saigon (aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville) pour gagner leur vie. N’ayant pas de maisons, ils sont allés vers le canal et plantaient des piliers dans le canal pour faire huttes temporaires pour y vivre. Chaque cabane était quelques dizaines de mètres carrés et a été couverte de feuilles d’étain, papiers huilés ou de chaume. Ce sont les maisons de cinq à 10 personnes et étaient pleines de rats, cancrelats et autres insectes. Les gens ont déversé toutes sortes de déchets dans le canal. Peu à peu, le canal a été rempli d’ordures et avait de l’eau noire malodorante. Cette section du canal est étirée à sept arrondissements, y compris les 1er et 3e arrondissements du centre-ville et a été le lieu de 50.000 ménages et environ 1,2 millions de personnes.

Après la libération de la ville, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a défini la rénovation du canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè comme un projet clé qui avait besoin de recherche et de mise en œuvre immédiate. Le comité était déterminé à effacer ce canal noire malodorante et changer la vie des gens ainsi que mettre un nouveau visage au paysage urbain.

Avec l’aide de la Banque mondiale, en 1993, le Département des Transports à Hô Chi Minh-Ville a mis en œuvre la première phase du projet canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè avec un capital total de 8.600 milliards de dôngs, dont 5.252 milliards de dông sont venus de l’APD de la Banque mondiale et de 3348 milliards de dông étaient la capitale de réciprocité du budget de la ville. Le projet a relocalisé 7000 ménages, dragué plus de 1,1 millions de tonnes de boue et utilisé 16.000m clayonnages de béton pour renforcer les berges du canal, et construit des routes Hoàng Sa et Truong Sa d’une longueur totale de 15 km le long des deux côtés du canal à faciliter le trafic. Après près de 20 ans de construction, en août 2012, le projet a été inauguré à la grande joie de millions de personnes.

La réalisation du projet a changé le visage de la ville, impactant fortement sur l’économie, la protection sociale et la société et apporte des avantages à plus de 1,2 millions de personnes à travers l’amélioration de l’assainissement, la réduction du risque d’inondation et la diminution des embouteillages sur les routes Lê Van Sy, Cach Mang Thang Tam et Nam Ky Khoi Nghia.

Aujourd’hui, le canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè est devenu la fierté des résidents de Hô Chi Minh-Ville. L’ancien canal avec de l’eau noir contient maintenant l’eau bleu clair avec des bancs de poissons. Dans l’après-midi, beaucoup de gens marchent sur les trottoirs le long des berges pour profiter de la brise fraîche. Les routes Truong Sa et Hoang Sa sont ombragées par des arbres verts. Outre les pelouses près des routes il y a de grands trottoirs propres pour les piétons. La nuit, les restaurants et les cafés sont bondés de clients. Quand la ville s’allume, le canal ressemble à une bande de soie douce qui serpente à travers les districts sous la lumière brillante. Les agences de voyages à Sai Gon ont ouvert des visites sur le canal.

Les personnes vivant le long des berges du canal ont investi des milliards de dông dans la reconstruction de leurs maisons. L’espace dans le bassin canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè en général et le long des berges du canal en particulier, ont complètement changé. Nguyên Thanh Suong qui a vécu près de la rive du canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè dans le 3e arrondissement depuis 1992, a déclaré: « A cette époque, je ne pouvais rêver qu’un jour ce canal serait aussi propre et beau comme il est maintenant. Le jour où le canal a été inauguré, les résidents ici sont incroyablement heureux. ».

Selon Phan Châu Thuân, directeur du Conseil de gestion du projet d’assainissement de l’environnement de Hô Chi Minh-Ville, la 2e phase du projet a commencé en 2015. Le capital total de la 2e phase est de 542 millions de dollars, dont 450 millions USD est prêt APD et le reste est le capital réciproque de la ville. Le projet comprend des éléments importants, comme un nouveau système d’eaux usées allant du puits Bo Dông à l’usine de traitement des eaux usées canal Nhiêu Lôc – Thi Nghè dans le 2e arrondissement, une usine de traitement des eaux usées d’une capacité de 480.000 m3/jour, un réseau d’égouts de grades 2 et 3, et un tuyaux de raccordement entre les maisons du 2 arrondisse;ent … En 2019, l’ensemble du projet sera terminé.

Source: VNI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s